About us
 
Agreement
 
Our Service
 
Recruitment
 
LATEST NEWS
 
Friday 9 October 2015
Ministerial Decision about Antaser in Guinea
Read all our news
 
Contact Us


adresse Noorderlaan 117 – 1st floor, 2030 ANTWERPEN
+32.354 148 28
email info@atpmsgroup.com
adresse Immeuble Boke Conakry Kaloum
+224 63 42 27 44
email info@tpmsguinee.com
adresse 13 Point Road - Apapa - Lagos
+2347035209500
email info@tpmsnigeria.com
adresse Route des hydrocarbures Alarobia - Antananarivo
+261 34 45 51 157
email support@acd.mg
 
 
 
 
 
ATPMS Home Help Our Partners Contact  
Integrator of Maritime information Solutions for security and international trade Nigeria, Guinea, Madagascar Advance Cargo Declaration Experts Maritime Security and Safety Experts Integrator of Maritime information Solutions for security and international trade Nigeria, Guinea, Madagascar Advance Cargo Declaration Experts
 
 

Accueil > French

ACD : vers la normalisation des ports malgaches
 

Advance Cargo Declaration ou ACD c’est le nouveau projet qui permettra de normaliser les ports malgaches. Ce BOT (Build, operate & transfer) entre l’ATPMS Group (Associated Transport and Port Management System) et l’Agence portuaire, maritime et fluviale (APMF) qui représente l’Etat malgache, s’étendra sur 10 ans. A priori, l’ACD présente plusieurs avantages. L’ATPMS assurera la dématérialisation donc la sûreté des ports, des navires et des marchandises transportées. « L’ACD permet de collecter des informations en amont via l’expéditeur, nous pouvons les transmettre à l’APMF au lendemain de l’embarquement et le destinataire peut déjà commencer le processus de dédouanement même si le navire n’est pas encore arrivé. Par ailleurs, il permet d’assurer la traçabilité du navire et connaître à l’avance les marchandises qu’il transporte. Tout est informatisé, nul besoin de papiers », explique Jean Boco, DG d’ATPMS. Les opérateurs, pour qui le temps est de l’argent, peuvent se réjouir car les lourdeurs administratives seront allégées. De plus, ce système n’impliquera pas de frais supplémentaires parce que la prestation est inclue dans le coût du fret. Mieux encore, l’APMF percevra des redevances sur le fret international. « En 12 ans d’existence, l’APMF n’a pu faire entrer aucune recette, avec l’ACD nous comptons renverser la tendance », confie Wilfrid Raoeliharison, coordonnateur général de l’APMF.

L’ACD sera opérationnel à partir du 20 juillet prochain. Il sera d’abord mis en place au port de Tamatave pour s’étendre dans les 16 autres ports de Madagascar. Cet outil servira également à mettre les ports au niveau des normes internationales. « Cela évitera leur classement dans la black list américaine. Heureusement aucun de nos ports ne figurent dans cette liste, les efforts seront maintenus dans ce sens vu que les gardes côtes américains effectuent des contrôles fréquents », note le coordonnateur général de l’APMF.

SR

SOURCE : http://www.agencepresse-oi.com/acd-vers-la-normalisation-des-ports-malgaches/

 
 
 
 
® | 2017